Ardèche Drôme Loire

Assemblée Générale du 12 novembre 2020

Mis à jour le 08/03/2021

Cette année et compte tenu du contexte sanitaire, l’assemblée générale 2020 de la MSA Ardèche Drôme Loire s’est tenue exceptionnellement à distance le 12 novembre 2020. Dans des circonstances aussi particulières, les élus « se sont réunis » en visioconférence.

Assemblée générale : la MSA prépare l’avenir


Contexte oblige, le président Henry Jouve a commencé l’assemblée générale en évoquant la crise sanitaire en saluant l’implication et l’investissement de toutes les équipes : « Je ne peux débuter cette assemblée sans évoquer la crise que nous vivons tous actuellement et qui nous mobilise depuis des mois. Je tiens à saluer la réactivité des élus et des salariés de la MSA qui ont su s’adapter pour assurer la continuité de nos services et répondre aux besoins des adhérents. »

François Donnay, directeur général, a présenté l’activité des services et souligné le soutien non seulement financier, mais aussi social pour accompagner les plus fragiles dans ces périodes difficiles. En 2019, 2,5 millions d’euros ont été versés aux exploitants ; 2,1 millions d’euros en 2020. Des aides considérables, auxquelles s’ajoutent les échéanciers de paiement qui leur ont été proposés. 

Sur le volet social, le président est revenu sur les actions de solidarité réalisées au travers des 1400 «appels de convivialité » pour soutenir les personnes les plus isolées lors du premier confinement. Il a également évoqué les aides mises en place lors des calamités agricoles avec  les dispositifs Regain (Ardèche), Rebondir (Drôme) et Avenir 42 (Loire) qui ont permis de prévenir des situations de détresse sociale.

Alors que s’ouvre la nouvelle mandature 2021-2025, Pascal Cormery a rappelé la remise au gouvernement du Livre Blanc, comportant 20 propositions pour renforcer la présence des services de la MSA sur les territoires. « Nous nous appuyons sur ce Livre blanc pour l’élaboration de notre nouvelle convention d’objectifs et de gestion de notre caisse pour 2021-2025, négociée avec le Gouvernement. Notre objectif: démontrer et défendre les intérêts spécifiques au monde agricole, mais aussi assurer des services sociaux et médicaux dans les territoires ruraux. »

Un focus a ensuite été effectué sur le thème de la proximité de la MSA au cœur des territoires. Des vidéos et des témoignages de salariés ont pu illustrer différentes actions menées : un accueil humain et personnalisé de chacun des adhérents dans les agences, le service d’aide au répit proposé par les services sociaux ou encore l’accompagnement des besoins de nos aînés grâce aux MARPA.





Jérôme Delorme
Correspondant à l’accueil

Face à ce deuxième confinement, la priorité reste aux rendez-vous téléphoniques mais nos accueils demeurent ouverts pour répondre efficacement à toutes les demandes. Le passage au tout rendez-vous est gage de qualité, nous laissant le temps de préparer le dossier en amont et de bien évaluer chaque situation. 





Véronique Barroyer
Travailleur social

Nos services réalisent un travail remarquable sur le terrain pour repérer les agriculteurs en situation d’épuisement professionnel. Dès lors, et si l’épuisement est avéré, un accompagnement personnalisé par un travailleur social est mis en place. Il formalise un projet de répit permettant à l’agriculteur de se ressourcer : séjour vacances, temps de loisir seul ou en famille, consultations (psychologue, ostéopathe, etc.)… des possibilités qui sont en partie prises en charge par la MSA, de même que le remplacement sur l’exploitation (entre 7 et 10 jours).




Natacha Riou
Chargée de projet en ingénierie sociale à MSA Services

Les MARPA constituent une vraie réponse aux besoins de nos aînés, qui ressentent des difficultés à vivre seuls mais qui pour autant n’ont pas nécessité à intégrer une structure médicalisée et souhaitent rester dans leur environnement. Pour moi, une Marpa a aussi toute sa place dans le maillage social et médico-social du territoire. 

Procès-verbal de l’Assemblée générale (AG) du 11 avril 2019 validé lors de l’AG 2020

Double page parue dans les journaux agricoles Ardèche Drôme Loire

Assemblée Générale du 12 novembre 2020