Ardèche Drôme Loire

Nos 20 propositions pour la cohésion territoriale de la France

Mis à jour le 25/02/2020

Dans le contexte économique et social actuel, où le sentiment de fracture territoriale s’accentue, la MSA est plus que jamais mobilisée pour améliorer l’avenir et la cohésion sociale dans les territoires ruraux.
Il y a urgence à bâtir une véritable politique à destination des territoires ruraux. Notre objectif est clair : contribuer au projet agricole français et faire bénéficier le monde rural de l’expertise MSA en consolidant notre rôle de relais des services de l’Etat au plus près des citoyens.
Voici nos 20 propositions pour agir.

Répondre aux défis de la ruralité

 
Chargement en cours...


1. Contribuer à couvrir 100% des territoires ruraux par une offre d’accès aux services publics

La MSA compte aujourd’hui 1 475 points de contact et ambitionne de consolider et développer
cette proximité pour répondre plus largement aux besoins des habitants des territoires ruraux et fragiles, en contribuant à couvrir 100 % des territoires ruraux par une offre d’accès à la protection sociale et aux services publics.  
 
Afin d’y parvenir, la MSA propose de :
  • S’inscrire pleinement dans le projet France Service en qualité de partenaire, en accompagnant toutes
    les maisons.
  • Être porteur a minima de 200 France Service, essentiellement implantées dans les zones rurales.
  • Proposer des solutions d’accès renforcé à la sécurité sociale dans les zones non couvertes afin de répondre aux besoins des populations
  • Porter au total à 2 500 le nombre de points de contact sur les territoires.

En savoir plus - consulter le livre blanc de la MSA
 

2. Déployer ses 16 982 élus locaux au plus près des territoires

L’atout majeur de la MSA réside dans ses 16 982 élus (délégués cantonaux et suppléants) qui assurent un maillage ancré de longue date au coeur des territoires, grâce à une connaissance fine des réalités du monde rural dont ils partagent le quotidien.

Afin de valoriser ce réseau d’élus et son rôle de relais entre les pouvoirs publics et les territoires ruraux, la MSA propose :
  • Missionner des délégués cantonaux comme représentants des usagers dans les conseils d’administration des institutions locales de référence (Ehpad, CCAS, hôpitaux de proximité…)
  • Faciliter l’association d’élus à des projets locaux afin de permettre des actions adaptées sur l’ensemble du territoire. Dans le cadre des contrats locaux de santé, les élus pourraient notamment être les représentants des usagers dans les nouveaux appels à projets de promotion de la santé à destination des associations de prévention, des structures d’exercice coordonné en lien avec les MSA.

En savoir plus - consulter le livre blanc de la MSA
 

3. Former au numérique les populations des territoires ruraux

Le gouvernement s’est engagé à ce que le très haut débit soit accessible sur l’ensemble du territoire d’ici 2022.
Si les pouvoirs publics souhaitent promouvoir la dématérialisation des services publics, les difficultés d’appropriation de ces nouvelles technologies rendent indispensables un accompagnement au plus près des populations.
 
La MSA propose de :
  • Mobiliser son offre en ingénierie sociale territoriale pour favoriser le développement des services adaptés.
  • Renforcer ses actions en faveur de l’inclusion numérique des populations cibles (personnes âgées, éloignées de l’emploi, etc.) notamment à travers les missions portées par les France Service.
  • Généraliser des modules de formation dans l’ensemble de ses caisses afin d’initier ceux qui le souhaitent aux démarches administratives numériques.

En savoir plus - consulter le livre blanc de la MSA
 

4. Initier une commission interministérielle sur la prévention du mal-être agricole  

Dans le prolongement des travaux du Sénat sur la prévention du suicide des agriculteurs, la MSA souhaite que la lutte contre le mal-être des acteurs du monde agricole devienne l’une des priorités des pouvoirs publics. Elle propose ainsi dans le courant du second semestre de l’année 2020 l’organisation d’une commission rassemblant les ministères compétents (Agriculture, Solidarités et santé, Travail, Économie), les parlementaires et les acteurs syndicaux et agricoles.
 
Dans le cadre de cette commission, les dispositifs préventifs et d’accompagnement innovants mis en place par la MSA à l’échelle locale pourraient être déployés sur l’ensemble du territoire grâce à un appui financier et humain renforcé des pouvoirs publics.
 
En savoir plus - consulter le livre blanc de la MSA
 

5. Encourager le bien vivre des jeunes en milieu rural  

Pour favoriser le bien-vivre des jeunes en milieu rural, la MSA a une logique de parcours depuis l’enfance et apporte des aides destinées à soutenir la prévention santé, la poursuite d’études, la mobilité, etc. jusqu’à l’entrée dans la vie active.

Afin de renforcer cette logique de parcours, la MSA propose de :
  • Renforcer le nombre d’appels à projets et concours (100 en 2018) permettant de développer l’engagement des jeunes et leur implication sur les territoires ruraux, en privilégiant les questions de société : citoyenneté, égalité femmes-hommes, intergénérationnel, lutte contre les discriminations, engagement solidaire, développement durable, etc.
  • Poursuivre le travail de développement local mené par les MSA visant à repérer, accompagner et financer des initiatives de jeunes sur les territoires.

En savoir plus - consulter le livre blanc de la MSA
 

6. Consolider les initiatives d’insertion sur le territoire 

Grâce à sa connaissance sociale et professionnelle des populations, la MSA a naturellement investi le champ économique pour permettre aux personnes à la fois de s’insérer et de se maintenir durablement dans l’emploi, mais aussi pour dynamiser les territoires.

Grâce à ses activités, la MSA a pu ainsi participer à la création de 10 000 emplois en lien avec l’économie sociale et solidaire sur l’ensemble du territoire.

Afin de poursuivre sur cette lancée, la MSA propose de :
  • Renforcer l’accompagnement individuel et collectif sur le maintien en emploi des personnes éloignées par un accident, une maladie ou un handicap, avec une approche pluridisciplinaire autour du bénéficiaire, associant médecine du travail, médecins-conseils, intervenants sociaux.
  • Poursuivre le développement de l’insertion par l’activité économique (IAE) et particulièrement sur les territoires ruraux, en s’appuyant notamment sur le réseau Laser Emploi, créé à son initiative.

En savoir plus - consulter le livre blanc de la MSA

 

Les vidéos des rencontres régionales

Les défis de la ruralité 

Chargement en cours...

Les défis de la dépendance 
Chargement en cours...

L'accès aux soins  
Chargement en cours..

L'accompagnement des retraités agricoles 
Chargement en cours...