Ardèche Drôme Loire
photo ccmsa

Le rôle d'un délégué peut être simple comme de donner un coup de fil mais vital dans la crise sanitaire que nous subissons

Mis à jour le 20/04/2020

Le délégué MSA, un relais indispensable au service des populations


 

Dans la crise que nous traversons, tous nos repères sont bouleversés, les liens familiaux, amicaux et sociaux en sont affectés et la MSA, ses délégués et nos collaborateurs sont plus que jamais aux côtés de notre population rurale.

 

Selon une étude de la Fondation de France, 62% des femmes et 21% des hommes de plus de 80 ans vivent seuls et cette crise sanitaire que nous traversons renforce ce sentiment de solitude et alimente le coup de blues chez les personnes isolées, fragilisées ou subissant des conditions de confinement difficiles.

 

Pourtant, un simple coup de fil entretenu régulièrement peut permettre de rompre cette solitude car les gens attendent de l’écoute et de la bienveillance.

 

En téléphonant à des personnes isolées ou fragilisées, en les écoutant, dialoguant et relayant leurs besoins avec ceux qui peuvent aider, nous faisons un geste simple et mutualiste mais indispensable pour créer du lien.

 

L’ensemble des délégués, sur la base du volontariat, ont été sollicités pour prendre contact avec les personnes isolées ou fragilisées de leur territoire. Ils serviront de relais avec la caisse de MSA.

Les questions seront analysées par le service vie mutualiste et redirigées en fonction de la demande vers le service approprié de la caisse pour un traitement dans un delai maximum d’une semaine.