Ardèche Drôme Loire

Les gestes barrières : protégez-vous et protégez les autres

Mis à jour le 15/07/2020

Face à la propagation des virus, il est indispensable de se protéger et de protéger les autres. Les gestes barrières sont des gestes simples d'hygiène et de prévention qui permettent de limiter la transmission des virus et de contenir les épidémies potentielles.

Chargement en cours...

VIDEO : Adopter et faire adopter les bons gestes et attitudes face aux épidémies 
François Krabansky, médecin de santé publique à la MSA, nous détaille pourquoi et comment appliquer ces nouveaux gestes barrières dans notre quotidien : lavage de mains, distanciation physique, salutation, port du masque…
 

Se laver les mains à l’eau et au savon ou, à défaut, avec une solution hydro-alcoolique 

Le lavage des mains à l’eau et au savon est LA mesure d’hygiène la plus efficace pour prévenir la transmission de tous les virus. 
Il faut se laver systématiquement les mains à l’eau et au savon (de préférence liquide) ou, à défaut, avec une solution hydro-alcoolique : 

  • avant de s’occuper d’un bébé, de préparer les repas, de les servir ou de manger ; 

  • après s’être mouché, avoir toussé ou éternué, après avoir rendu visite à une personne malade, après avoir pris soin d’un bébé, après chaque sortie à l’extérieur, après avoir pris les transports en commun en arrivant au bureau ou à son domicile, ou être allé aux toilettes. 

Il faut se laver les mains à l’eau et au savon (de préférence liquide), pendant 30 secondes, en frottant les ongles, le bout des doigts, la paume et l’extérieur des mains, les jointures et les poignets. Il faut se sécher les mains avec une serviette propre ou à l’air libre. 
Une solution hydro-alcoolique peut aussi être utilisée sur des mains non souillées. 

 

Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir 

Se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue limite le risque de contamination. 
Il est recommandé de se couvrir la bouche avec un mouchoir, un tissu (écharpe, manche…) ou le pli du coude quand on tousse ou éternue. Cela limite le risque de contamination, car ces parties du corps ne viennent pas en contact avec des personnes ou des objets. 
 

Se moucher dans un mouchoir à usage unique, puis le jeter 

Pour se moucher, il faut utiliser, de préférence, un mouchoir en papier à usage unique qu’il faudra ensuite jeter dans une poubelle. Une fois jeté, le mouchoir en papier emporte tous les microbes avec lui. 
A la maison, la poubelle doit être, de préférence, munie d’un couvercle. 

 

Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche 

Éviter de se toucher le visage empêche la propagation des virus et bactéries. 
Nous nous frottons souvent les yeux, par exemple en raison de démangeaisons liées à des poussières et la plupart d’entre nous touchons machinalement notre visage plusieurs centaines de fois par jour. Or, le nez, les yeux et la bouche sont des portes d’entrée pour les virus et les bactéries. 
Il faut donc essayer d’éviter de se toucher le visage et se laver régulièrement les mains. 
 

Rester chez soi, limiter les sorties, contacter le médecin si besoin 

Quand on est malade, il faut limiter ses sorties et éviter les lieux très fréquentés (centres commerciaux, cinémas, transports en commun) pour éviter de contaminer d’autres personnes. 
Si le médecin le recommande, il faut rester chez soi, se reposer et ne pas hésiter à recontacter son médecin en cas d’aggravation des symptômes. 
 

Limiter les contacts directs et indirects (via les objets) 

Quand on est malade, il faut limiter les contacts directs avec d’autres personnes, notamment les plus fragiles (personnes âgées, nourrissons, personnes souffrant de maladies respiratoires, cardiaques ou immunitaires…). On évite donc de serrer les mains et d’embrasser ses proches. 
Il ne faut pas prêter ses objets de la vie quotidienne : brosse à dents, couverts, verre, téléphone, serviettes de table ou de bain… 
Pour les enfants, essayez au maximum de limiter les échanges de jouets, tétines quand un des enfants est malade. 
Il faut rendre l’habitude de nettoyer régulièrement (à l’eau et au savon ou avec des détergents à usage domestique) les objets et appareils que vous touchez, utilisés par les membres de votre famille : télécommande, claviers d’ordinateurs ou de téléphone, poignées de portes…). 
 

Porter un masque, notamment lorsqu’on est en contact avec des personnes fragiles 

Il est recommandé de porter un masque lorsque vous devez sortir, notamment dans des lieux où la distanciation sociale ne peut être respectée. Le port du masque est également vivement recommandé lors vous rendez visite ou entrez en contact avec des personnes fragiles : personnes âgées (à domicile et en maison de retraite…), nourrissons, personnes souffrant de maladies respiratoires, cardiaques ou immunitaires…) ; lorsque vous vous rendez dans un établissement de santé (par exemple aux urgences) ou chez votre médecin. 
 

Outils de prévention

Affiches, vidéos, affiches accessibles aux personnes vulnérables... pour prévenir la transmission du virus