PotentiElles

PotentiElles, une série de portraits sur les femmes engagées pour nos territoires

Mis à jour le 12/03/2024

Le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. Un jour Ô combien symbolique pour lancer PotentiElles. Au travers de cette série de portraits, vous découvrirez chaque mois le parcours de femmes inspirantes, audacieuses et passionnées. Qui de mieux placé pour parler des femmes que les femmes elles-mêmes ?

Elles sont agricultrices, employées dans le milieu agricole ou encore élues engagées dans l'égalité des hommes et des femmes ces femmes ont accepté de raconter leur histoire et de partager leur vécu.

"Histoire de Femmes" par Chloé et Margaux 

Chloé et Margaux, toutes deux salariées au service Action Sanitaire et Social de la MSA, ont souhaité nous parler du projet qu'elles mènent actuellement dans le département de la Loire : Histoires de femmes

Nos deux interviewées du jour sont Margaux et Chloé.

Margaux Lesourd, âgée de 26 ans, travailleur social et agent de développement social local à la MSA.

Son parcours : Diplômée conseillère en économie sociale et familiale. Elle a travaillé à la CAF du Rhône sur des thématiques telle que la place des femmes. Notamment sur leur mise en valeur et en mettant en place des actions portées auprès des femmes. Plus particulièrement sur les violences faites aux femmes. C'est une thématique qui lui tient à cœur.

Chloé Marchand, 29 ans, travailleur social à la MSA de la Loire. Elle intervient auprès des exploitants ayant un élément de vie impactant (événement de vie, que ce soit au niveau professionnel et où personnel) et auprès des salariés agricoles sur la thématique du maintien dans l'emploi.

Son parcours : diplôme d'assistante de service social. Elle possède des expériences dans différents domaines, notamment dans le secteur du handicap et dans le milieu carcéral.

Chloé et Margaux ont souhaité nous parler du projet qu'elles mènent actuellement pour la MSA dans la Loire : Histoires de femmes.

Un contexte difficile pour les femmes

Pour elles, tout part d'un constat. La MSA a réalisé une étude sur un échantillon de 1020 femmes issues du monde agricole qu'elle a publiée le 16 février. Voici quelques chiffres pour mettre en lumière la place des femmes dans l'agriculture.

Premier constat : "les femmes en agriculture, elles, sont de plus en plus nombreuses".

  • Si les trois-quarts des agricultrices (77 %) estiment entretenir de bonnes relations avec les hommes du milieu agricole, elles sont néanmoins 83 % - tous statuts confondus - à y constater des inégalités entre les femmes et les hommes. (Source Etude MSA janvier 2024 Les femmes dans le monde agricole) 
  • Si une courte majorité (61 %) des agricultrices se sentent aussi légitimes que les hommes, près d’une sur deux se sent moins soutenue (41 %), moins reconnue pour la qualité de son travail (42 %), moins acceptée (48 %) et moins respectée (48%) que les hommes.

 Le projet : Histoires de femmes

C'est quoi ce projet et quelle forme va-t-il prendre ?

Le projet se déroulera sur 4 ou 5 séances d'une demi-journée sur un mois. Il prendra la forme de temps d'échanges. Les femmes échangeront sur leurs expériences. La grande problématique c'est la conciliation entre la vie pro et la vie perso. Ce sont des choses hyper importantes et qui cachent de vraies difficultés du quotidien.

C'est quoi l'objectif ?

C'est vraiment de créer un groupe et de créer du lien social entre les participantes. En milieu rural, on peut plus facilement s'isoler. L'idée, c'est de prendre du temps pour soi en tant que femme, et de discuter sur des points en communs, des situations du quotidien et d'un ensemble de problématiques. Histoires de femmes, ça ne sera pas simplement un groupe de parole mais c'est vraiment d'essayer de travailler sur qu'est ce qui fait le bien-être et sur ce qui fait mal être au quotidien, que ce soit sur la partie vie professionnelle et la vie personnelle. L'objectif, c'est que les femmes parlent ensemble là-dessus pour essayer de sortir du négatif et d'évoluer avec les points positifs.

 Ça se passera où ?

Sur le centre du département. On sait que les déplacements, c'est compliqué. On aimerait organiser les échanges près de Montrond-les-Bains.

Qui sont les femmes concernées par le projet ?  Peu importe leur statut, qu'elles soient exploitantes agricoles, qu'elles soient salariées agricoles, qu'elles soient cotisantes de solidarité, qu'elles soient conjoint, conjointe, collaboratrice d'exploitant... Idéalement, on souhaite créer un groupe d'au maximum 8 femmes.

Comment rejoindre le groupe ? Contactez LESOURD Margaux – lesourd.margaux@ardechedromeloire.msa.fr 06.34.12.68.00

MARCHAND Chloé – marchand.chloe@ardechedromeloire.msa.fr  06.34.12.68.25

 LA question bonus : Être une femme en 2024, pour vous c'est : Polyvalence et sororité

 

Baromètre

Téléchargez l'étude "Les femmes dans le monde agricole"