Ardèche Drôme Loire

Formation : « aménager un espace de contention dans un bâtiment agricole »

Mis à jour le 22/05/2019

Une trentaine d’éleveurs ont répondu présents à l’invitation faite par le service Santé Sécurité au travail de la MSA Ardèche Drôme Loire pour un partage d’expérience sur le thème de la contention animale.

« Aménager un espace de contention dans un bâtiment agricole »


Travailler en sécurité avec des animaux n’est pas une chose facile, c’est pourquoi le Service Santé Sécurité au Travail (SST) de la MSA Ardèche Drôme Loire propose une offre d’accompagnement destiné à :

•  aider les exploitants à aménager leur outil de travail,
•  améliorer la qualité de vie au travail de l’exploitant grâce aux nouvelles technologies,
•  sécuriser et optimiser les travaux de manipulation des animaux dans les bâtiments comme au pré.

Accueillis par Madame le Maire de Léoncel, cette journée organisée le 20 décembre 2018 a débuté le matin par une présentation du service SST et de l’offre de service du groupe MSA. Le projet et la démarche engagée ont ensuite été exposés en salle.

Dr RANAZAKOTO, Médecin du Travail de la MSA Ardèche Drôme Loire, a évoqué les zoonoses et plus particulièrement la tuberculose (Mycobacterium bovis) - contamination par inhalation.

Il a été rappelé que les médecins du travail de la MSA Ardèche Drôme Loire sont là pour répondre à toutes questions.

L’après-midi, a eu lieu une visite de l’exploitation de Monsieur BODIN  qui avait pu bénéficier d’un accompagnement technique et financier de la MSA concernant l’aménagement de ses bâtiments (acquisition et installation de matériel de contention, dispositif de surveillance de vêlage). Des exercices pratiques (mise en situation avec les animaux) ont ensuite été abordés durant l’après-midi.



La MSA souhaite rappeler qu’avant tout projet, il est nécessaire de se poser les bonnes questions :

-    soins et tâches effectués (par l’éleveur, par les intervenants extérieurs…),
-    matériel de contention existant,
-    emplacement de l’embarquement actuel,
-    quels sont les emplacements disponibles et où sont-ils situés ?
-    répercutions d’un éventuel futur projet (dans quels buts),
-    disponibilités budgétaires en cas de projet.

En fonction des réponses apportées, le conseiller en prévention, selon son niveau de compétences, peut faire appel à des intervenants extérieurs pour permettre à l’exploitant de mener à bien son projet en prenant en considération les aspects santé et sécurité.

Paroles d’éleveur (Monsieur BODIN) : "En quelques mots, nous sommes très satisfaits de votre accompagnement. Avec votre intervention, nous avons appris et pu bénéficier d'une aide pour l’acquisition de matériel permettant d’améliorer nos conditions de travail. Sans cette aide, nous n’aurions pas réalisé ces aménagements…".