Ardèche Drôme Loire

Avenir 42 : une démarche globale pour accompagner les agriculteurs confrontés à une situation de fragilité

Mis à jour le 02/08/2021

Lors du Comité de Pilotage partenarial du 5 juillet dernier, les Présidents de la Chambre d’agriculture et de la MSA Ardèche Drôme Loire ont souligné le partenariat actif entre les deux organisations agricoles pour soutenir les agriculteurs confrontés à des évènements fragilisant tant personnels que professionnels.

M. Jouve et M. Vial ont rappelé toute l’importance de l’accompagnement individuel et collectif proposé par la Chambre d’Agriculture et la MSA dans le cadre d’Avenir 42.

Ils remercient la Direction Régionale de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités d’Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que le Département pour leur soutien financier.

 

La MSA et la Chambre d’Agriculture ont réaffirmé leur ouverture et leur accessibilité aux agriculteurs. Les élus sur le terrain ont un rôle important à mener en matière de détection et des actions ciblées peuvent être mises en place. Les Présidents ont insisté sur l’importance « d’aller vers » et de détecter les situations de fragilité le plus en amont possible. La détection concerne tous les acteurs en contact avec les agriculteurs.

2

020, une année particulièrement marquée par les crises sanitaire et climatique

L

a priorité a été de garder le lien avec les ménages agricoles. L’activité a pu être maintenue en adaptant les modalités d’intervention au contexte sanitaire : les rendez-vous téléphoniques ont été multipliés par deux pour compenser la diminution des rendez-vous face à face dus au contexte sanitaire. Les actions collectives et les formations ont pu se poursuivre pendant la période en présentiel ou à distance.

 

Les Présidents Jouve et Vial ont souligné l’isolement de certains agriculteurs et ont rappelé l’enjeu de la santé physique et psychologique dans le département de la Loire. L’occasion pour la MSA de rappeler son rôle dans ce domaine, notamment son partenariat très actif avec les centres AVMA (en particulier avec ceux implantés à proximité en Auvergne Rhône Alpes) qui permet de favoriser l’accès aux loisirs et aux vacances pour que les personnes accompagnés bénéficient de temps de répit.

 

L’accompagnement des ménages d’agriculteurs à l’accès au numérique est aussi un élément très important pour éviter le décrochage tant au niveau personnel que professionnel. C’est ainsi que la Chambre d’Agriculture a informé de son appui à la télé-déclaration PAC et aux différentes aides pour environ 70 agriculteurs.

 

M. Jouve et M. Vial ont enfin réaffirmé leur volonté d’ouverture des actions collectives à tous les agriculteurs et leurs conjoints car les problématiques sont communes à tous.

P

erspectives 2021/2022
 

 

  • Développer des actions collectives qui favorisent le lien social, l’échange entre pairs, l’acquisition et la consolidation des compétences : santé, la gestion du stress, conciliation des rythmes, prise de décision, le changement, la transmission, ... tout comme la formation Avenir en soi proposée par la MSA. La MSA et la Chambre d’Agriculture souhaitent renforcer leur partenariat sur ces sujets et invitent les partenaires à mobiliser le public pour participer à cette offre.

 

  • Mieux faire connaitre Avenir 42 : une priorité tant en direction des maires, des techniciens des Organismes Professionnels Agricoles en lien direct avec les agriculteurs... Il est nécessaire de faire savoir que cette démarche propose à chaque agriculteur un soutien social et technico-économique en cas de besoin et, idéalement, le plus en amont possible. Un plan de communication sera mis en œuvre et proposera notamment des sessions d’information.
 


Avenir 42 :

En 2020 : 261 situations
  • 179 accompagnements et 142 détections
  •  Une augmentation régulière du nombre de situations ces dernières années
  • Chaque personne a bénéficié en 2020 d’un accompagnement qui a nécessité en moyenne 11 interventions de la part des équipes d’Avenir 42 en plus de l’offre collective